Accueil Épanouissement Les pouvoirs de l’Hypnose

Les pouvoirs de l’Hypnose

Par Elise

Souvent critiquée, l’hypnose revient sur le devant de la scène et est de plus en plus médiatisée alors qu’elle existe depuis de nombreux siècles. Toutefois, elle ne doit pas être confondue avec l’hypnose à sensation très à la mode, qui ne fait que renforcer la crainte de l’hypnothérapie.

L’hypnose de spectacle, peut donner une mauvaise image de l’hypnose. Beaucoup s’imaginent qu’il serait possible d’être manipulé par l’hypnotiseur sans notre consentement. L’intervention semble si rapide et instantanée pour mettre en hypnose. Comme si on était soumis d’un seul coup aux ordres d’une autre personne sans garder notre libre arbitre…

Souvent, l’hypnose fait peur car justement on appréhende que quelqu’un rentre dans notre tête et nous fasse faire des choses que l’on ne souhaite pas.

Que ce soit en thérapie ou en spectacle, il s’agit bien de l’utilisation d’un même procédé qui consiste à rentrer en contact avec l’inconscient. L’une étant utilisée pour son coté spectaculaire et divertissant et l’autre comme un outil de travail thérapeutique.

Mais dans les deux cas, aussi surprenant que cela puisse paraître, on reste toujours maître de notre volonté. Ainsi, on peut à tout moment revenir en pleine conscience et arrêter le processus et d’autant plus si cela est perturbant pour nous ou nous demande d’aller à l’encontre de notre façon d’être.

Qu’est-ce l’hypnothérapie ?

Soignez les maux de l’esprit peut-être fastidieux surtout quand il faut intervenir sur la partie inconsciente. L’hypnose est une thérapie brève, qui intervient sur l’inconscient et qui peut en quelques séances être bénéfique.

L’avantage de l’hypnose c’est le coté rassurant, apaisant de la séance où l’on est guidé par les paroles de l’hypno-thérapeute dans un état de pleine conscience. On ressent un bien être et une légèreté qui s’installe et qui fait du bien au corps ainsi qu’à l’esprit tout en permettant de désamorcer nos blocages.

L’hypnose thérapeutique c’est se mettre dans un état de conscience modifiée afin de diriger volontairement le cours de nos pensées. Le but étant d’accentuer le pouvoir de la suggestion via la visualisation pour s’adresser directement à notre inconscient.

Comment se passe une séance d’hypnothérapie ?

On a conscience de la séance, on est simplement dans un état entre le sommeil et l’éveil qui est appelé transe hypnotique. C’est cet état qui permet de directement travailler avec l’inconscient.

On va justement endormir le conscient pour atteindre l’inconscient. Cependant on ne dort pas, on est dans un état de lâcher prise total tout en gardant nos facultés pour parler ou bouger…

Le praticien, grâce a des techniques adaptées, permet d’ouvrir des portes à l’ inconscient, afin qu’il utilise les ressources intégrées en soi pour provoquer des changements bienfaisants dans notre esprit. Cela va soigner des difficultés, des souffrances psychiques, des troubles qui nuisent à notre bien être et qu’il est parfois difficile de surmonter seul.

En utilisant un ton adapté, une variation de la voix, des mots spécifiques, des métaphores, la visualisation d’images… cela va résonner pour l’inconscient. Car oui, l’inconscient a son propre langage.

En adoptant sa propre communication on peut ainsi rentrer en contact avec lui et lui laisser des messages qu’il va comprendre et utiliser pour notre bien être. Et ainsi, on lui permet de modifier sa mémoire et de remodeler son instinct pour s’adapter si cela est nécessaire. Pour cela on parle en utilisant des images, des codes qu’il sait utiliser. C’est lui qui décide, s’il doit se modifier. Ainsi, si cela n’a aucun intérêt pour nous, il ignorera simplement ce qui lui est proposé.

L’inconscient veille depuis toujours sur nous, et il ne veut que notre bien. C’est notre ami fidèle.

Ce que l’hypnothérapie n’est pas

Laissons de coté les idées reçues, car non, le praticien ne découvrira pas nos secrets, ne nous fera pas faire n’importe quoi, et n’extorquera pas de nos pensées ce que l’on n’a pas envie de dire. On reste maître de soi pendant toute la durée de la séance et même après. Néanmoins, il est important qu’une relation de confiance soit installée afin d’être accompagné au mieux.

Malgré les préjugés, tout le monde est réceptif à l’hypnose, il y aura juste des personnes pour qui ce sera plus long et cela peut venir de leur propre capacité à se laisser aller facilement mais également de leur motivation personnelle à suivre cette thérapie :

Si l’on est réfractaire, l’inconscient le sent et il est plus difficile de rentrer en contact avec lui.

Si l’on n’a pas envie d’aller mieux, pourquoi notre inconscient s’efforcerait de changer quelque chose ?

Si l’on pense que ça ne fonctionnera pas, pourquoi notre inconscient ferait l’effort de se modifier ?

N’oublions pas que notre inconscient recherche uniquement notre bien être et qu’il tient particulièrement à nous faire plaisir tout en nous maintenant en sécurité (en vie). Si l’on ne veut pas vraiment de ce changement, ou si celui-ci rentre en conflit avec nous même, il va se fermer à ce qui lui est proposé tout simplement.

C’est pourquoi, pour une meilleure efficacité, il faut que la décision de suivre cette thérapie vienne de soi et que l’on soit vraiment motivé.

Cela commence donc par se poser la question suivante :

« Pourquoi je veux le faire ? ».

A quoi sert l’hypnose en thérapie ?

Les pouvoirs de l’hypnose sont très vastes et puissants, grâce à l’hypnose on peut notamment :

  • retrouver du bien-être,
  • améliorer son sommeil,
  • améliorer la concentration et la mémoire,
  • se détendre,
  • développer la confiance en soi,
  • développer son estime de soi,
  • mieux gérer des peurs handicapantes,
  • mieux gérer ses émotions,
  • mieux gérer le stress,
  • mieux gérer des angoisses, anxiété,
  • perdre du poids,
  • surmonter un deuil ou un traumatisme,
  • surmonter un échec,
  • préparer un objectif,
  • préparer un examen,
  • préparer un accouchement sans antalgique ni anesthésie,
  • se préparer à une opération chirurgicale afin de moins souffrir et améliorer sa convalescence
  • soulager la douleur,
  • soulager des dépendances telles que la cigarette,
  • soulager un mal être,
  • soulager des troubles cutanées (eczéma, psoriasis, acné…)

L’hypnose peut également aider les enfants que ce soit pour arrêter le pouce – la tétine, en cas de pipi au lit ou bien encore pour les problèmes d’endormissements ou de confiance en soi.

Et oui, n’oublions pas que malgré leur jeune âge, même nos petites têtes blondes peuvent souffrir de troubles comportementaux.

Ils peuvent ainsi comme nous profiter de la douceur de l’hypnose pour apaiser leurs difficultés.

L’hypnose est-elle utilisée en médecine ?

L’hypnose n’est pas née de la dernière pluie. Déjà, au 19e siècle l’hypnose était utilisée pour réaliser des opérations sous sommeil hypnotique. En France, la médecine reconnait son efficacité notamment pour ses effets analgésiques, c’est-à-dire pour modifier la perception de la douleur et notamment la réduire voire la supprimer.

De plus en plus de professionnels de santé se forment afin de permettre aux patients de bénéficier d’une approche moins médicamenteuse et d’une récupération plus rapide après les actes chirurgicaux. Cela permet également de gérer la douleur post-opératoire.

En 2018, à Lille, un octogénaire a subi une opération du cœur sous hypnose, compte tenu que les anesthésies à un âge avancé sont beaucoup plus risquées.

aufeminin.com

De nombreux pays utilisent l’Hypnose en médecine comme en thérapie depuis de nombreuses années (États-Unis, Canada, Belgique, Angleterre…)  même la Duchesse de Cambridge a accouché sous hypnose.

Tu peux toi aussi t’ouvrir aux possibilités que t’offre l’hypnose.
Pour être bien, il est essentiel de s’en donner les moyens. Nul ne doit passer à coté du bonheur de vivre une vie épanouissante, et l’hypnose peut être ton tremplin pour y parvenir.
Pour ma part, l’hypnose m’a fait découvrir qui j’étais et m’a permis de me libérer de tout ce qui m’était inutile pour ne garder que l’essentiel. C’est grâce à l’hypnose que j’en suis là aujourd’hui et que j’ai pu prendre conscience de la beauté de la vie.


Alors, tu testes quand ?

0 commentaire
1

Ces articles peuvent t'intéresser

Laisse un commentaire...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire plus